top of page

La plateforme de financement GoFundMe visée par une demande d’action collective


Accueil du site web de financement GoFundMe
Capture d'écran du site Web GoFundMe

Par Le Droit en Bref | 23 novembre 2022 -


La plateforme de financement GoFundMe, qui permet de collecter des fonds pour le financement de projets, manquerait de transparence en laissant croire qu'elle ne retire aucune somme des transactions effectuées par les donateurs.

Une demande d’action collective a été déposée par Me Jimmy Ernst Jr. L. Lambert du cabinet Lambert Avocats. Le but est de réclamer le remboursement des frais de transactions et d'obtenir un dédommagement pour les donateurs qui auraient pu croire à tort que le total de leur contribution était versée au bénéficiaire.


GoFundMe indiquerait sur son site Web qu’«elle ne prélève pas de commission ou de frais sur les dons» en indiquant «a 0 % platform fee», soit «un frais de plateforme de 0 %».



Cependant, tel que Lambert Avocats l'indique dans sa demande, GoFundMe retient, à titre de «Frais de transaction», environ 3% du montant versé. Or, cette pratique est interdite par la Loi sur la Protection du consommateur.


Lambert Avocats est actuellement dans l’attente d’une date d’audience afin qu’un juge de la Cour supérieure puisse évaluer le bien-fondé de cette demande de recours collectif.


Abonnez-vous à la page Facebook Recours collectifs, pour rester informé concernant cette affaire et tout autre recours collectif engagé au Québec qui pourrait vous concerner.

Comments


bottom of page