top of page

La Cour supérieure autorise un recours collectif contre Vidéotron


Vidéotron action collective
Vidéotron - Crédit photo Shutterstock

Par Le Droit en Bref - 10 juillet 2023 -


La cour a autorisé une action collective contre Vidéotron qui aurait, selon les allégations, facturé des taux d’intérêt abusifs à ses clients.


Le juge Blanchard, qui a autorisé l’action collective, a d’ailleurs ordonné à Vidéotron de publier un avis sur sa page Facebook, son compte Twitter ainsi que sur son site web pendant une période de 30 jours afin d’informer la population.


Cette action collective concerne les clients résidentiels de Vidéotron domiciliés au Québec et ayant conclu un contrat de services de communication et qui, entre le 20 octobre 2018 et le 3 février 2023, se sont faits facturer des frais d’intérêts pour retards. La cause concerne aussi les clients qui auraient été facturés à l’avance pour leurs services et qui n’auraient pas obtenu le remboursement auquel ils avaient droit au moment de résilier leur contrat.



Puisque la Cour ne s’est pas encore prononcée sur le fondement de l’action collective, les potentielles indemnisations restent à déterminer.


Les avocats Maxime Ouellette et David Bourgoin des cabinets BGA et Garnier Ouellette sont en charge de ce dossier.


Pour rester informé

Le Droit en Bref suivra ce dossier et informera les personnes concernées via des publications sur la page Facebook «Recours collectifs, indemnités et remises en argent» dès que l’information deviendra disponible.


Abonnez-vous à la page Facebook Recours collectifs pour rester informé concernant ce recours ainsi que pour être notifié de tout autre recours pour lequel vous pourriez avoir droit à une indemnité.



コメント


bottom of page