top of page

Une grande victoire pour l’aide juridique



Par Le Droit en Bref | 26 avril 2023 -


Les syndicats représentant les avocats de l'aide juridique ont accepté la majorité des termes de l'entente de principe présentée par leur comité de négociation.


Grâce à l'entente intervenue, ils recevront une augmentation de salaire annuel de 14,9 % rétroactivement au 1er janvier 2023. Pour les trois années antérieures, les salaires seront corrigés de 2 % en 2020, de 2 % en 2021 et de 2 % en 2022.


De plus, une enveloppe supplémentaire de 1,5 % sera attribuée aux échelles de salaire pour mieux répondre aux enjeux d'attraction et de rétention touchant l'aide juridique. En comparaison, les procureurs de la couronne avaient bénéficié d'une augmentation de 10 % sur quatre ans.


Les avocats bénéficieront également de montants forfaitaires pour ces trois années afin de corriger d'autres écarts passés.


De plus, afin de mieux tenir compte de la spécificité de l'aide juridique ainsi que du volet communautaire qu’il implique auprès de clientèles vulnérables, la rémunération sera dorénavant établie sur la base de 40 heures.


«Nous avons pu obtenir une meilleure reconnaissance de l'ensemble du travail effectué par les avocates et les avocats de l'aide juridique, tout en maintenant la parité avec nos vis-à-vis de la Couronne. Le combat aura été long, mais les résultats sont au rendez-vous.» a affirmé Me Justine Lambert-Boulianne, membre du comité de négociation et présidente du syndicat de Montréal et Laval.

«Nos arguments à la table de négociation étaient clairs : il s'agissait de maintenir l'équilibre entre la défense et la poursuite, assurer des services de qualité pour les nombreuses personnes desservies par l'aide juridique, et maintenir des conditions d'emploi intéressantes pour cette relève dont nous avons tant besoin, partout au Québec », a souligné Me Hugo Caissy, avocat criminaliste et président du Syndicat des avocats et avocates de l'aide juridique du Bas-Saint-Laurent et Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

La nouvelle convention, qui couvre la période du 1er janvier 2020 au 31 mars 2023, s'appliquera également aux membres des nouveaux syndicats de la Mauricie-Centre-du-Québec et du Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui ont repris la négociation après avoir rejoint les rangs de la Fédération des professionnels de la CSN.


L'entente s'appliquera également au Syndicat des avocats et avocates du centre communautaire juridique de la Rive-Sud, dont les membres ont également entériné l'entente de principe négociée avec la CSN.



Comments


bottom of page