top of page

Nouvelle loi pour les propriétaires de chats, de chiens et autres animaux domestiques


Loi pour la protection des animaux

La Loi sur le bien-être et la sécurité de l’animal amène des changements importants pour les propriétaires d’animaux ainsi que pour les vétérinaires.


L’article 16 du nouveau Règlement du MAPAQ interdit les chirurgies et procédures esthétiques qui sont dorénavant considérées illégales. Le dégriffage des chats, l’ablation des cordes vocales des chiens, ainsi que la coupe des oreilles et de la queue ne sont que quelques-unes des nouvelles chirurgies interdites au Québec.


Les furets, les cochons-d’inde, les lapins, les chevaux et tous les autres animaux domestiques sont également concernés par cette nouvelle mesure mise en place par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ).



Établir des normes pour le bien-être des animaux

Cette nouvelle loi sur le bien-être et la sécurité de l’animal vise à établir les normes pour assurer leur bien-être des animaux. 


Ainsi, il est dorénavant interdit de procéder à des interventions et chirurgies esthétiques qui ne sont pas requises pour la santé et le bien-être de l’animal. De plus, il est également interdit de se déplacer à l’extérieur de la province pour obtenir ces mêmes services.


Liste des procédures vétérinaires interdites

  1. ​​Le dégriffage et toutes les autres chirurgies visant à empêcher l’usage normal des griffes d’un animal.

  2. La coupe des oreilles pour répondre à des standards esthétiques.

  3. L’ablation des cordes vocales.

  4. La coupe totale ou partielle ou même l’altération de la queue d’un animal.

Toutes ces procédures sont dorénavant illégales et les vétérinaires encourent des amendes de 1000$ à 25000$ et risquent la radiation s'ils procèdent à l'une des ces interventions sur un animal.



Comentários


bottom of page