top of page

Une école d’été à dimension internationale pour un groupe d'étudiants en droit


Ahmadou Aly Mbaye, Alassane Kante, France Houle, Aminata Bal et Josée Aspinall (détails ci-bas) - Crédit photo Linkedin

Par Le Droit en Bref | 8 juin 2022 -


Une quinzaine d’étudiants de la Faculté de droit de l'Université de Montréal participent à l’École d’été à Dakar au Sénégal.


Sous le thème du «Droit Africain et de l’OHADA (L'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires)», ce programme universitaire à dimension internationale est particulièrement adapté à une initiation au droit sénégalais et de l’OHADA.


Les étudiants seront introduits, entre autres, au droit du travail, droit constitutionnel, aux droits de l’homme ainsi qu’au droit pénal sénégalais.

De plus, les participants auront l’occasion de découvrir de façon approfondie l’application du droit de l’OHADA et de sa Cour Commune de Justice et d’Arbitrage qui sont utilisées par 17 pays africains : le Bénin, le Burkina-Faso, le Cameroun, la Centrafrique, la Côte d'Ivoire, le Congo, les Comores, le Gabon, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Guinée-Equatoriale, le Mali, le Niger, la République Démocratique du Congo (RDC), le Sénégal, le Tchad et le Togo.


En plus d’enseignements stimulants prodigués par des professeurs sénégalais, des visites sont organisées afin de permettre aux participants de s’imprégner pleinement de la ville et de sa culture.


Le professeur Ahmadou Aly Mbaye, recteur de l’Université de Cheikh Anta Diop de Dakar, ainsi que le professeur Alassane Kante, doyen de Faculté des sciences juridiques et politiques accueillent les étudiantes et étudiants ainsi que notre doyenne France Houle, son adjointe Aminata Bal et la directrice de la Clinique juridique Josée Aspinall.

Comments


bottom of page