top of page

Premier juge noir à la cour supérieure du Québec


Alexandre Bien-Aimé Bastien
Alexandre Bien-Aimé Bastien - Crédit photo Institut Néo Québec

Par Le Droit en Bref | 8 février 2023 -


Le ministre de la Justice vient de nommer Alexandre Bien-Aimé Bastien, comme juge à la Cour Supérieure du Québec dans le district de Montréal. Il devient le premier juge noir à siéger à la cour supérieure du Québec.


«Cette nomination, on s’en félicite», mentionne l’Institut NÉOQUÉBEC sur son site Web, d’autant plus qu’en mars dernier, au moment de partir à la retraite, le juge Daniel Dortélus, alors seul juge noir dans toute la magistrature québécoise, dénonçait l’absence de diversité au sein de la magistrature.


Le nouveau magistrat a un parcours peu commun: il a été admis au Barreau du Québec en 2010 et à celui de New York en 2016. Il est détenteur d’un baccalauréat en droit civil et en common law de la faculté de droit de l’Université McGill, d’un certificat en éducation juridique de la faculté de droit Hugh Wooding de même que d’une maîtrise en droit de l’Université Harvard.


Le juge Bien-Aimé Bastien parle couramment le français, l’anglais et le créole haïtien. Il a enseigné le droit criminel à la faculté de droit de l’Université McGill, en plus de participer, à titre de coauteur, à l’ouvrage Criminal Procedure: Cases and Materials. Il a également agi à titre de formateur, lors d’activités organisées par l’Institut national de la magistrature et l’Association des avocats de la défense de Montréal.


Il était membre du conseil d’administration du Centre d’accès à l’information juridique (CAIJ) et de la section québécoise de l’Association des avocats noirs du Canada. Il a également siégé pendant plusieurs années au conseil d’administration de Pour 3 Points, un organisme voué à la formation d’entraîneurs sportifs afin qu’ils puissent jouer un rôle transformateur dans la vie des jeunes qu’ils entraînent.


À propos de l’Institut NÉOQUÉBEC (INQC)

Fondé en 2019, l’Institut NEOQUÉBEC se veut une passerelle entre les différentes communautés de la société québécoise ainsi qu’une vitrine de la richesse qui constitue sa diversité. L’Institut NEOQUÉBEC est un organisme de recherche et d’éducation sans but lucratif et non partisan. De par ses publications, ses interventions et ses activités, il alimente et prend part au débat public au Québec; en mettant l’emphase sur les enjeux liés aux neoquébécois.


Comentários


bottom of page