top of page

Une loi est réclamée pour bloquer le prix du carburant


essence, carburant, prix du gaz

Par Le Droit en Bref


Devant la flambée des prix de l’essence, le Parti Québécois propose de s'inspirer de certains pays européens en d’adoptant une loi qui bloquerait le prix de l'essence à 1,60$ du litre.


Cette proposition survient alors que le chef du PQ, Paul St-Pierre Plamondon, note que les profits des pétrolières ne font qu’augmenter depuis un an.


«Suncor, en un an, a triplé ses revenus. Selon un récent rapport de la RBC, les compagnies pétrolières du Canada vont engranger des revenus records de plus de 150 milliards de dollars cette année… BP est plus de riche de 53 %…Et les consommateurs sont pris à la gorge…Ce n’est pas normal ni acceptable que 85 % de l’augmentation du prix à la pompe aillent directement dans les poches des pétrolières et de leurs raffineries!», a-t-il indiqué.

Méganne Perry Mélançon, députée de Gaspé et porte-parole du Parti Québécois en matière d’économie, rappelle pour sa part l’importance de s’attaquer au cœur du problème.


«C’est à la source même du problème qu’il faut s’attaquer: aux pratiques de type cartel, en fixant un prix maximum, et en envoyant le message clair que ce vol a assez duré! », mentionne-t-elle.

Collusion pour fixer le prix du carburant?

Rappelons qu’en 2020, suite à des allégations de collusion quant à la fixation du prix de l'essence, l’APA (Association pour le Protection des Automobilistes) est parvenue à convenir d’une entente de règlement avec certaines pétrolières afin de dédommager les consommateurs de quatre régions du Québec. Les consommateurs des régions de Victoriaville, Thetford Mines, Sherbrooke et Magog devraient donc éventuellement obtenir un montant en guise de compensation. Les consommateurs peuvent s’abonner à la page Facebook «Rabais Essence» pour obtenir plus de détails à cet effet.


Pour consulter la page «Rabais Essence » et s'abonner, cliquez ici.

Comentários


bottom of page