top of page

Demande d'action collective contre le Diocèse de Québec


Me Alain Arsenault - Crédit photo Site Web de Arsenault, Dufresne, Wee

Par Le Journal de Québec | 11 avril 2022 -


Le Diocèse de Québec est visé par une demande de recours collectif afin de le tenir responsable de toutes les agressions sexuelles commises par les religieux sur son territoire depuis les années 1940.


Le juge Bernard Godbout, devra statuer sur cette affaire afin d’autoriser ou non ce recours collectif, qui s'il est accepté, serait d'une ampleur jamais vue.


Quelque 80 victimes alléguées se sont manifestées pour faire partie de l’action collective et ce nombre est appelé à augmenter.


Me Alain Arsenault, qui pilote le dossier pour les demandeurs estime qu’environ 10 % des hommes d’Église étaient des abuseurs. Bien qu'il soit difficile de quantifier le nombre de religieux qui auraient pu commettre des agressions sexuelles, mentionnons que le recours vise aussi des employés et des bénévoles de l’institution.


Au total, sept diocèses du Québec font l’objet d’un recours collectif similaire. Celui qui vise le diocèse de Québec pourrait être le premier à être autorisé.



Comments


bottom of page